Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


FORUM COUCOURS PRONOSTIC POKER INFO SPORT
 
NEW PORTAIL!!!!NEW PORTAIL!!!!  annecy 2018 Images17  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Le Deal du moment : -42%
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – ...
Voir le deal
69.99 €
anipassion.com

 

 annecy 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 13 Oct - 18:53

annecy 2018 Logo-210

«Annecy». 18 mars 2009, le conseil d'administration du Comité national olympique et sportif français annonce l'élue hexagonale postulant aux Jeux d'hiver 2018. Un an et quelques flocons plus tard, Annecy dévoilait hier son dossier technique (25 pages épluchant la sécurité, l'environnement, le transport…). État des lieux. À un peu plus de quinze mois du vote du Comité international olympique, le 6 juillet 2011 à Durban, le temps pour convaincre les 115 édiles du CIO fond à vue d'œil. Trois villes requérantes demeurent en lice en vue de l'obtention des XXIIIes Jeux olympiques d'hiver. Par ordre alphabétique : Annecy, Munich, Pyeongchang. La candidature française a, dans les coulisses des récents Jeux olympiques de Vancouver, mesuré le chemin lui restant à parcourir pour forcer les portes de la renommée, évacuer la curiosité et s'installer comme une évidence, une référence face à deux rivaux confortablement installés dans le paysage, déjà bien lancés dans la pêche aux voix.

Des «Jeux grandeur nature»

Pyeongchang (candidats malheureux des deux dernières élections, défaits successivement par Vancouver puis Sotchi, de 3 puis 4 voix, après être sortis en tête au premier tour) porte un projet presque ficelé et sans cesse peaufiné depuis douze ans, s'appuie sur un tissu économique solide, une farouche volonté politique et bénéficie de la règle, certes non écrite, de l'alternance des continents favorable cette fois à l'Asie, vingt ans après Nagano…

Munich, première candidature allemande pour les Jeux d'hiver depuis Berchtesgaden en… 1992 (finalement battue par Albertville) dispose de solides atouts. Porté par la charismatique Katarina Witt, défendu par Thomas Bach (vice-président du CIO), le dossier bavarois repose sur Garmisch-Partenkirchen (hôte des championnats du monde de ski alpin en février prochain) quand Munich caresse le rêve de devenir la première ville à organiser les Jeux d'hiver et d'été (après 1972). «C'est une candidature forte. C'est la combinaison idéale», a ainsi lancé Gianfranco Kasper, le président de la Fédération internationale de ski.


annecy 2018 410af810


Annecy, lancée plus tardivement dans la course aux anneaux souffre pour l'instant d'un manque en terme d'écho et d'éclat à l'intérieur de la prestigieuse instance mais veut croire en la qualité de son dossier planté autour du mont Blanc pour des «Jeux grandeur nature». 65% des sites de compétition existent et disposent du label Coupe du monde (même si depuis le tournant Sotchi 2014 et un projet entièrement à bâtir cela ne semble plus représenter un élément décisif). Les Houches-Saint-Gervais, Morzine-Avoriaz (ski alpin), Annecy (patinage), La Clusaz (combiné nordique), Megève (ski acrobatique)… proposent de tendre un décor sans égal, aspirent en même temps à défendre un projet de territoire et de société.

Loin de la carte postale, dans l'intimité des arcanes de la vie olympique, Annecy, l'outsider veut surtout rattraper le temps perdu. «Il y a trois candidatures intéressantes, donc à l'heure actuelle 33% de chances. On fait la différence avec la chaleur, la qualité, l'imagination et le rayonnement que dégage un dossier. C'est un produit qui doit dégager la promesse de 17 jours magnifiques. Si Annecy avait continué sur les schémas mis en place au début, elle n'avait aucune chance. Aujourd'hui, elle peut obtenir les Jeux olympiques» , assurait récemment dans Le Dauphiné Jean-Claude Killy, membre du CIO rompu aux arcanes de l'institution.

Et l'inoubliable triple médaillé des Jeux de Grenoble, âme des JO de 1992 (président ensuite de la commission de coordination des JO de Turin puis de Sotchi) de se ranger derrière la candidature savoyarde et son chef de file Edgar Grospiron, champion olympique de ski acrobatique (bosses) en 1992 et directeur général depuis le 1er février dernier. Un atout médiatique et politique de poids dans la longue, éprouvante et indécise course d'obstacles qui se dressent devant les candidats…




http://www.annecy2018.com/fr/index.php





Dernière édition par bruno le Mer 13 Oct - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 13 Oct - 18:54

le calendrier


› Le Calendrier
Octobre 2009

Dépôt officiel des candidatures au Comité International Olympique : Munich (Allemagne), Annecy (France) et Pyeongchang (Corée du Sud) ont le statut de Villes requérantes.
Mars 2010

Remise au Comité International Olympique du questionnaire technique de requérance.
22 juin 2010

Annonce par la Commission Exécutive du CIO de la liste des villes candidates.
11 janvier 2011

Remise au CIO du dossier de candidature.
Février 2011

Visite des villes candidates par la commission d’évaluation du CIO.
6 juillet 2011

Désignation par le CIO de la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2018.

Les prochaines Olympiades : Londres 2012, Sotchi 2014, Rio 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 13 Oct - 18:57

Comme le demandait le Comité international olympique, Annecy et Chamonix accueilleront l'essentiel des épreuves des Jeux olympiques d'hiver 2018 si la candidature d'Annecy est retenue.

Annecy et Chamonix accueilleront l'essentiel des épreuves des Jeux olympiques d'hiver 2018 si la candidature d'Annecy est retenue par le Comité international olympique (CIO).

Ce recentrage, qui répond à la demande de révision du projet formulée en juin par le CIO, a été annoncé lundi 4 octobre par Edgar Grospiron, directeur général d'Annecy 2018.

"Nous avons désormais de belles chances d'aller au bout. On a une vraie candidature, avec des valeurs sûres concernant notre infrastructure", a dit le champion olympique de ski acrobatique en 1992 lors d'une conférence de presse à Paris.

"Nous avons retravaillé notre dispositif jugé trop dispersé par le CIO. Nous avons fait des choix drastiques mais nécessaires."

Le resserrement des sites dans un rayon de 33 km permettra d'alléger la logistique trop lourde que proposait le premier dossier.



Une concurrence de poids

La candidature française présente comme principaux atouts la proximité de l'aéroport international de Genève situé à 25 minutes d'Annecy, une solide infrastructure hôtelière, une garantie d'enneigement et de sites déjà existants pour accueillir les épreuves.

Annecy 2018 espère combler un important retard sur les candidatures de Munich en Allemagne et Pyeongchang en Corée du Sud, qui ont obtenu en juin du CIO une évaluation de 8 à 9 sur une échelle de 10 tandis que la candidature savoyarde obtenait une fourchette de 4 à 7.

Les Jeux seront attribués le 6 juillet 2011, lors de la 123e session du CIO à Durban, en Afrique du Sud. Le rapport de la commission d'évaluation du CIO sera publié un mois auparavant, au plus tard.

Les trois villes candidates ont jusqu'au 11 janvier prochain pour remettre leur dossier de candidature.


nouvelobs.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 20 Oct - 17:28

Les responsables de la candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver 2018 effectueront demain jeudi une présentation grandeur nature de leur dossier fraîchement remanié dans le cadre de l'assemblée générale des comités nationaux olympiques à Acapulco.

Critiqués en juin en raison de la dispersion et de la multiplicité des sites de compétition lors d'une première évaluation du CIO, les Français s'estiment désormais « dans la course » avec le nouveau projet recentré autour d'Annecy et Chamonix, selon Edgar Grospiron, directeur général de la candidature. Ils auront vingt minutes pour convaincre les 30 à 40 membres du CIO présents. La décision finale sera prise le 6 juillet 2011. Pyeongchang (Corée du sud) et Munich (Allemagne) sont les deux autres villes candidates.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 27 Oct - 16:58

à Acapulco (ce soir 22h30 heure française), la candidature annécienne, comme ses rivales Munich et Pyeongchang, présentait son projet lors de l’assemblée générale des comités nationaux olympiques. Un moment important et l’occasion pour la délégation haut-savoyarde de montrer qu’avec la refonte de sa carte des sites, elle est totalement revenue dans la course. Mais pour ce grand oral, Annecy 2018 a choisi de surprendre son auditoire avec, aux côtés de Perrine Pelen et d'Edgar Grospiron, un renfort de premier choix et une jolie surprise prénommée Pernilla Wiberg. La Suédoise, une des rares skieuses à s'être imposée dans les cinq disciplines, a en effet choisi de rejoindre l'équipe d'Annecy 2018. Avec la double championne olympique (géant en 1992, combiné en 1994), Annecy 2018 qui a pu compter avec un message vidéo de Carla Bruni-Sarkozy s'offre là un soutien de poids à l'international.
Pernilla, Carla...et une vidéo de JCK
Cette légende du ski (victoire au général en 1997, 24 succès en Coupe du monde) a en effet été membre du CIO au sein de la commission des athlètes de 2002 à 2010. "C'était notre premier grand oral et nous avons démontré que le dossier d'Annecy 2018 était porté par des sportifs. Outre les interventions de Perrine et de Pernilla, nous nous sommes appuyés sur trois films dont un message de Jean-Claude Killy qui valide le nouveau concept" nous a confié au téléphone le champion olympique des bosses 1992, à, la sortie de ce grand oral devant 500 personnes. "JCK" a également adressé un message fort aux membres du CIO (dont une trentaine de membres participent à la réunion) en installant Edgar comme le véritable porteur du projet.
L.D.

La candidature en trois dates:
-11 janvier 2011 : remise du dossier de candidature au CIO.
-7 au 12 février 2011 : passage de la commission d’évaluation
du CIO sur les sites de la candidature d’Annecy.
-6 juillet 2011 : désignation par le CIO, à Durban (Afrique du
Sud) de la ville hôte des JO 2018.


skichrono.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 27 Oct - 16:59

Au petit jeu de la séduction, Annecy 2018 a marqué des points jeudi à Acapulco, station balnéaire mexicaine où l’équipe emmenée par Edgar Grospiron a plongé tête première dans le grand bain pour un oral devant les 400 membres de la famille olympique représentant les 205 comités nationaux olympiques.
Le respect des Allemands

“Avec la compacité des sites entre Annecy et Chamonix, nous n’avions qu’un seul message : placer le sportif au cœur de cette candidature valeur sûre”, confie, au téléphone, Edgar Grospiron. Il stoppe l’interview…“C’est Thomas Bach qui est venu me féliciter pour notre présentation. Il ne m’avait jamais dit bonjour auparavant...”, raconte le directeur général d’Annecy 2018, étonné du geste du président du Comité national olympique allemand, vice-président du CIO, soutien de Munich. À Acapulco qui glisse vers l’été dans la douceur printanière (27 °C), Annecy 2018 a déjà au moins gagné le respect du concurrent germanique.

La vidéo de Jean-Claude Killy diffusée durant l’oral, petit film qui valide le nouveau concept resserré et adoube Edgar Grospiron dans le rôle de meneur de Jeux d’une équipe de sportifs, a produit son petit effet. Comme le message enregistré de Carla Bruni-Sarkozy, première Dame de France qui a rappelé sur grand écran le soutien de l’État.
Kasper : “Annecy a comblé son retard”

Mais après l’intervention de Perrine Pelen sur les villages olympiques, la présence sur scène de Pernilla Wiberg (lire notre édition d’hier) a fait sensation. “Pernilla, c’est une légende du ski et c’est l’éthique du sport”, explique Edgar Grospiron qui a rallié la double médaillée olympique d’Albertville et de Lillehammer par le versant sportif “pour ouvrir la voie à la montagne du XXI e siècle“. Edgar Grospiron, Jean-Pierre Vidal et Florence Masnada avaient noué les premiers contacts en février 2010 lors des Jeux de Vancouver. La pétulante Scandinave souhaitait réfléchir. “Elle nous a demandé un délai après l’avertissement du CIO le 22 juin pour tester notre capacité à réagir. Notre nouvelle copie et le leadership des sportifs ont emporté son adhésion”, se félicite aujourd’hui le boss du projet.

L’info Wiberg est arrivée hier jusqu’à Sölden (Autriche), moins 10 °C, étape d’ouverture de la Coupe du monde de ski où Michel Vion, président de la FFS a sensibilisé aux évolutions du dossier Gian-Franco Kasper, président de la FIS et membre influent du CIO. “Je suis très optimiste. Annecy a comblé son retard sur Munich et Pyeonchang. Wiberg, c’est une bonne carte car elle habite Monaco, parle français et connaît encore beaucoup de monde au CIO. Quant à Jean-Claude (Killy) que je vois souvent, je n’ai jamais douté de son soutien...”

Le match... à trois peut commencer...


ledauphiné.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 30 Nov - 17:00

Edgar Grospiron défend la candidature d'Annecy à Belgrade

BELGRADE — La candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver 2018 est une candidature "compacte" et resserrée, axée autour des deux villes des Alpes françaises "très rapprochées" que sont Annecy et Chamonix, a souligné jeudi Edgar Grospiron, le directeur général de la candidature d'Annecy.

Il s'agira de jeux "efficaces car très compacts, c'est-à-dire qu'ils se situent entre Chamonix et Annecy, deux villes très rapprochées l'une de l'autre, et qui offrent toutes les infrastructures nécessaires", a souligné M. Grospiron à l'AFP.

Edgar Grospiron est arrivé à Belgrade à la tête d'une délégation de sportifs et personnalités défendant la candidature d'Annecy pour les JO-2018 d'hiver.

Une assemblée générale des Comités olympiques nationaux et européens a lieu vendredi dans la capitale serbe.

Une telle candidature "compacte" porte aussi bien sur les "hébergements que sur les transports, en passant par les sites et les stades de compétition, mais aussi les aéroports et les gares. Tout cela compris dans un périmètre extrêmement compact", a insisté M. Grospiron, champion olympique 1992 de ski acrobatique (bosses).

La candidature d'Annecy comprenait auparavant "trop de sites, trop dispersés". Il y a désormais "concentration des sites", a-t-il expliqué.

M. Grospiron a rappelé que sur les 111 membres du Comité international olympique (CIO), 26 seraient présents vendredi à Belgrade.

"Nous avons 80% des sites qui sont à moins de dix minutes d'un village olympique et des sites olympiques, ce qui propose aux athlètes de vraies garanties", a souligné également Jean-Pierre Vidal, ancien champion de slalom spécial.

"A Chamonix, on va avoir le village olympique au milieu de la ville", une première, a relevé l'ancienne championne suédoise de ski alpin, Pernilla Wiberg.

Trois villes sont en lice : Annecy, Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud).

Le CIO votera le 6 juillet prochain à Durban (Afrique du sud) pour désigner la ville hôte.

Une prochaine réunion pour présenter les candidatures devant les fédérations internationales est prévue à Londres début avril, a indiqué M. Grospiron.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 7 Déc - 21:14

Les chances d'Annecy de décrocher les JO 2018 restent "minces"


Edgar Grospiron, directeur général de la candidature d'Annecy à l'organisation des JO d'hiver 2018, s'est dit toujours soutenu par Jean-Claude Killy et Guy Drut, les deux membres français du CIO, mais a réclamé plus de moyens pour donner des chances au dossier français.
"Je les ai eus au téléphone, ils ne me lâchent pas. On n'est pas dans la réalité", a indiqué Grospiron à l'AFP, réagissant à un article du quotidien sportif L'Equipe qui affirmait dimanche que les deux seuls membres français du Comité international olympique (CIO) étaient proches de jeter l'éponge, sûrs de l'échec de la candidature haut-savoyarde. Un peu plus tôt, Guy Drut avait lui-même démenti tout "lâchage".

"MAL PLACÉS POUR L'EMPORTER"

Dans son édition dominicale, le journal sportif annonçait en première page "Drut et Killy lâchent Annecy". "C'est incorrect, voire malhonnête", a indiqué Guy Drut à l'AFP. "Ce que nous disons, Jean-Claude et moi, c'est qu'ayant une certaine habitude des candidatures olympiques et de la façon dont elles sont évaluées, nous sommes actuellement mal placés pour l'emporter", a-t-il poursuivi.
L'ex-champion olympique du 110 m haies a ainsi pointé du doigt les moyens mis à la disposition de la candidature pour les relations nationales et internationales. "Nous étions une demi-douzaine à Belgrade contre une vingtaine d'Allemands (de la candidature de Munich) et encore plus de Sud-Coréens (pour Pyeongchang). On joue sur terrain gras avec des baskets".

"UN MOMENT CHARNIÈRE"

Une préoccupation qui rejoint celle de Grospiron. Le champion olympique de bosses 1992 a concédé que la situation n'était "pas simple". "Sur les budgets, on est très inférieur aux concurrents (Munich et Pyeongchang)", a-t-il reconnu, annonçant un budget de fonctionnement de 16 millions d'euros contre plus du double à Munich. Grospiron dit même avoir posé récemment la question de confiance au conseil de surveillance de la candidature coprésidé par le maire d'Annecy, le président du CNOSF et le président du conseil général.
"Il y a un mois, je leur ai demandé plus de moyens financiers, puis il y a deux semaines, je les ai interrogés sur l'opportunité de continuer à dépenser de l'argent compte tenu de nos chances qui sont minces." "On est dans un moment charnière", a poursuivi Grospiron. "Pour faire face aux prochaines échéances, il faudra être solide." Entre le 9 et le 12 février, la commission d'évaluation du CIO sera en effet en visite à Annecy, deux mois plus tard une présentation cruciale aura lieu à Londres avant le vote du CIO, le 6 juillet à Durban (Afrique du Sud). Le patron de la candidature a plaidé pour un "recrutement urgent" de compétences humaines. "Je n'imagine pas arrêter mais je n'imagine pas non plus y aller en disant : c'est foutu", a-t-il conclu.




2 à 4 millions en plus


Christian Monteil, président du conseil général de Haute-Savoie et du conseil de surveillance de la candidature d'Annecy aux jeux Olympiques d'hiver 2018, a annoncé dimanche à l'AFP une augmentation du budget de 18 à "20, voire 22 millions d'euros".
"Le budget est déjà passé de 16 à 18 millions déjà financés. Nous allons réunir très vite le conseil de surveillance pour accélérer le mouvement et l'augmenter encore en trouvant d'autres contributeurs. On ne veut pas laisser tomber pour un ou deux millions" a déclaré M. Monteil. "Effectivement, Edgar considère que nous n'avons pas assez de moyens financiers mais surtout humains pour faire la promotion de la candidature au niveau international", a repris M. Monteil. "On avait un système qui mêlait le national et l'international, où les mêmes personnes distribuaient les pin's et faisaient le profilage des interlocuteurs internationaux. Ce n'est plus possible." M. Monteil a reconnu que l'"électrochoc" causé par les révélations dans la presse du pessimisme des principaux soutiens de la candidature, allait "peut-être nous faire du bien en accélérant le mouvement".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeVen 10 Déc - 15:43




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeLun 13 Déc - 7:49

Grospiron quitte ses fonctions

Edgar Grospiron, qui occupait les fonctions de directeur général de la candidature d'Annecy en vue des Jeux Olympiques de 2018, a décidé de démissionner. Le président du conseil de surveillance de la candidature, Christian Monteil, en a fait l'annonce dimanche au terme d'une réunion de crise.
L'assemblée, présidée par Christian Monteil, président du conseil général de Haute-Savoie, avait décidé d'augmenter le budget de la candidature de 2 millions d'euros, le portant ainsi à 20 millions. La somme a apparemment été jugée insuffisante par Grospiron. «Je ne peux pas faire gagner la candidature avec ce budget et le temps qu'il me reste. Je prends mes responsabilités mais je reste à disposition pour faire gagner la candidature.»
Monteil, lui, a défendu le montant décidé. «C'est un budget qui nous a semblé compatible avec la gestion des deniers publics. Edgar ne quitte pas la candidature, il reste à disposition mais quitte seulement ses fonctions. C'est une histoire de moyens, je n'ai pas voulu engager le conseil de surveillance au delà de 20 millions. Je ne pouvais pas prendre d'hypothèque.» Le CIO doit élire la ville hôte le 6 juillet 2011 à Durban et devra donc choisir entre Annecy, Pyeongchang et Munich. (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeLun 13 Déc - 21:45

Ca sent vraiment mauvais pour la candidature d'Annecy...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeLun 13 Déc - 22:23

Déjà qu'elle était mal partie je pense qu'on peut faire une croix dessus du coup...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 14 Déc - 9:14

la question est desormais de savoir si ca vaut le coup de continuer. il vaudrait mieux arreter les frais ici. ce n'est pas un raisonnement defaitiste, mais rzaliste. il manque tellement d'€ aux francais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 15 Déc - 17:09

O-2018: un retrait de la candidature d'Annecy inenvisageable, selon Jouanno

(AFP) – Il y a 1 jour

PARIS — Chantal Jouanno, ministre des sports a rejeté catégoriquement toute idée d'un retrait de candidature d'Annecy au JO d'hiver 2018, après la démission de son directeur général, Edgar Grospiron, dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien.

"Un retrait c'est hors de question", a déclaré la ministre. "On doit conduire ce dossier dans la dignité et jusqu'au bout", a-t-elle estimé en soulignant qu'il ne "s'agissait pas d'une mauvaise candidature".

Edgar Grospiron a démissionné dimanche après la décision du Conseil de surveillance de la candidature (CSC) de porter le budget de la candidature française de 18 à 20 millions d'euros.

Mme Jouanno a regretté cette démission. "C'est dommage car c'est un grand champion et une belle figure de proue", a-t-elle dit. "Il a quand même" effectué un travail énorme", a-t-elle estimé.

La candidature d'Annecy "est sans doute, inadaptée dans sa présentation", a estimé la ministre. Mais "retrouver un peu d'authenticité, ne pas confondre olympisme et grandiloquence reste une bonne chose", a-t-elle ajouté.

Le CSC a décidé dimanche de porter le budget de la candidature française de 18 à 20 millions d'euros.

A titre de comparaison, ses concurrentes Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud) se livrent un duel entre favorites avec près de deux fois plus de moyens.

Les quelque 100 membres du CIO doivent élire la ville hôte des jeux Olympiques d'hiver 2018 le 6 juillet 2011 à Durban entre Annecy, Pyeongchang et Munich.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 21 Déc - 19:52

Chantal Jouanno assure qu’il est, de toute façon, trop tard pour stopper une machine déjà en route. Le dossier pour la candidature d’Annecy aux JO 2018 doit être rendu le 11 janvier. La Ministre des Sports a donc rassemblé les troupes afin de s’assurer de la motivation et de la présence de chacun. Oui, le mouvement sportif soutient la candidature. Alors pourquoi ne pas poursuivre ?

Malgré tout, la question se pose : qui remplacera Edgar Grospiron ? A moins qu’un comité prenne sa place, on voit mal qui sera son successeur. Chantal Jouanno ne donne pas de pistes. La Ministre ne souhaite pas abandonner la candidature d’Annecy, malgré les obstacles. « On n’est pas à l’abri d’une bonne surprise » déclare-t-elle. Il paraît impossible qu’Annecy soit bien placé pour 2018. « Impossible n’est pas français » réplique la Ministre. Au moins, elle est convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 28 Déc - 16:32

La commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO) se rendra à Annecy début février afin d'apprécier lors d'une visite "déterminante" le projet de la ville candidate à l'organisation des JO d'hiver de 2018, a-t-on appris auprès des organisateurs.

La visite de la commission d'évaluation, prévue du 8 au 12 février, sera l'occasion pour la candidature française "de présenter directement aux membres et aux experts du CIO les atouts d'Annecy", rapportent dans un communiqué les organisateurs d'Annecy-2018.

La candidature française est dans la tourmente depuis la démission le 12 décembre dernier d'Edgar Grospiron, directeur général d'Annecy-2018 après la décision du Conseil de surveillance de la candidature (CSC) de porter le budget de la ville haute-savoyarde de 18 à 20 millions d'euros.

Les 100 membres du CIO doivent choisir la ville hôte des jeux Olympiques d'hiver 2018 le 6 juillet 2011 à Durban entre Annecy, Pyeongchang (Corée du Sud) et Munich (Allemagne)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMer 12 Jan - 17:35

LAUSANNE (Reuters) - Annecy a officiellement déposé lundi auprès du Comité olympique international (CIO) son dossier de candidature à l'organisation des Jeux d'hiver 2018.

Conformément au calendrier fixé par le CIO, Jean-Luc Rigaut, maire d'Annecy, et Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) ont transmis le dossier (deux chemises et un DVD) au siège de l'organisation olympique à Lausanne.

Les deux hommes étaient accompagnés de Jean-Pierre Vidal, champion olympique de slalom en 2002, et de Perrine Pelen, double médaillée d'argent et de bronze aux Jeux de Sarajevo en 1984.

Dans l'après-midi, le comité de candidature devrait porter à sa présidence l'homme d'affaires Charles Beigbeder, qui bénéficie du soutien de l'Elysée et du gouvernement.

Le poste était vacant depuis la démission à la mi-décembre du champion olympique de ski de bosses en 1992, Edgar Grospiron.

La candidature d'Annecy est pour l'instant nettement en retrait par rapport à celles de ses concurrents, Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud).

Lors d'une première évaluation en juin faite par le CIO, Munich et Pyeongchang ont obtenu une note de 8 à 9 sur une échelle de 10, tandis que la candidature d'Annecy obtenait une fourchette de 4 à 7 et était sommée de revoir sa copie.

La trop grande dispersion des sites avait été notamment relevée, ce qu'Annecy 2018 a corrigé en présentant à l'automne un nouveau dossier au CIO.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeDim 23 Jan - 17:50

bruno a écrit:
la question est desormais de savoir si ca vaut le coup de continuer. il vaudrait mieux arreter les frais ici. ce n'est pas un raisonnement defaitiste, mais rzaliste. il manque tellement d'€ aux francais

+1

Jouanno aurait du arrêter le projet au lieu de relancer !

Notre chère président, nous demande de faire des efforts mais derrière notre dos (sans référundum demandant l'avis à la population), il est prêt à dépense de la thune dans un projet peu rentable (faible intérêt pour les sport d'hiver).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeDim 23 Jan - 18:22

Tout à fait Lesage, on sait que Annecy a très très peu de chance d'organiser les JO mais on continue à mettre de l'argent (le nôtre) dans cette candidature limite "fantaisiste"... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 26 Avr - 16:11

Alors que le vote pour désigner la ville hôte des Jeux olympiques d'hiver 2018 aura lieu le 6 juillet à Durban, en Afrique du Sud, la candidature d'Annecy vient de recevoir un sérieux coup de pouce. Le dossier français voit en effet son budget augmenter de 3 millions d'euros, pour un total de quelque 30 millions d'euros, grâce aux nouveaux contrats signés avec Air France, LVMH, Havas Sports and Entertainment, GDF Suez, Institut Mérieux et GL Events.

"Sur cette somme, 80 % est en cash, le reste en nature", a précisé Charles Beigbeder, responsable du comité de candidature d'Annecy. L'homme d'affaires avait d'ailleurs été placé à la tête du dossier au mois de janvier, notamment pour sa capacité à lever des fonds alors que la candidature savoyarde disposait à l'époque de 20 millions d'euros pour assurer sa promotion. Afin de poursuivre le mouvement et de mobiliser un peu plus d'enthousiasme autour de la candidature d'Annecy, le comité va également organiser des "dîners de solidarité", à Annecy, Lyon et Paris à partir du mois de juin.

Charles Beigbeder a également annoncé que Nicolas Bary avait été choisi pour réaliser le film de promotion de la candidature, qui sera diffusé devant les membres du CIO juste avant le vote. "Nous allons mettre en avant la scène : les montagnes, le paysage. Et surtout l'authenticité", a expliqué le responsable tout en refusant de fournir plus de détails pour ne pas "donner d'armes aux adversaires".

Elément-clé de la présentation, le film fait l'objet d'un cahier des charges rigoureux imposé par les promoteurs de la candidature d'Annecy. "Le scénario a été validé jusque dans les moindres détails par notre équipe", souligne Jean-Pierre Vidal, vice-président d'Annecy 2018. "Nicolas Bary a participé à son élaboration, mais il a une feuille de route claire, et sa seule touche personnelle est sa vision artistique." Réalisateur du film Les Enfants de Timpelbach en 2008, mais également connu pour ses films publicitaires, Nicolas Bary dispose d'un budget de 600 000 euros.

L'objectif, pour le comité d'organisation, est d'éviter le fiasco du film de Paris 2012, réalisé par Luc Besson. A l'époque, le film réalisé par le metteur en scène vedette pour un budget colossal avait été très critiqué. Sa description d'un Paris de carte postale, bien loin des préoccupations techniques et sportives des membres du CIO, avait, selon certains, contribué à la défaite de la candidature française face au dossier londonien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 17 Mai - 17:32

Mention passable pour Annecy
Mardi 10 mai 2011 - 14:58

Le Comité international olympique (CIO) dévoile le rapport de la commission d'évaluation sur les villes candidates à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver en 2018. Les JO à Annecy seraient possibles en dépit de "quelques difficultés d'ordre opérationnel", notamment en ce qui concerne les transports et l'hébergement. Un comble alors que la candidature mise énormément sur ses deux points.

Comme pour chaque rapport d'évaluation du CIO, il faut lire entre les lignes pour décoder les messages. Et comme pour chaque olympiade, toutes les candidatures sont susceptibles d'organiser les JO. Annecy, Munich et Pyeongchang "pourraient toutes trois accueillir les Jeux Olympiques d'hiver en 2018", indique le rapport en préambule. Personne n'est donc éliminé à ce stade.

Le rapport souligne les efforts d'Annecy en "termes de durabilité", louant un système de transport aux mesures "avant-gardistes", un "environnement sûr" et un montage financier bien équilibré. En revanche, il pointe du doigt la dispersion en matière d'hébergements, pour les athlètes, répartis dans quatre villages olympiques (officiellement deux selon la candidature), ce qui les "confronterait à des défis, notamment en termes d'opérations et de transport", et pour les autres catégories de participants.

Les autres candidates reçoivent également leur lot de critiques. Le projet de Pyeongchang, la favorite sud-coréenne, est ainsi loué pour sa capacité à ouvrir le marché des sports d'hiver en Asie du sud-est et sa dimension géopolitique avec la réconciliation des deux Corées en toile de fond. En revanche, il pâtit de l'instabilité météorologique de la péninsule. Les appréciations concernant le dossier de Munich sont globalement positives, mais pointent parmi les réserves la position des écologistes et des oppositions sur le site de Garmisch-Partenkirchen qui doit accueillir les épreuves de ski
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 5 Juil - 16:10

Annecy 2018 : chronique d'un fiasco annoncé

Mercredi, le Comité international olympique désigne la ville hôte des JO d'hiver. Derrière Pyeongchang (Corée du Sud), le favori, et Munich (Allemagne), la candidature française n'a jamais vraiment existé.


L’entretien est resté secret. Début juin, Nicolas Sarkozy reçoit Jean-Claude Killy à l’Élysée. Le chef de l’État hésite à se rendre le 6 juillet à Durban pour défendre la candidature d’Annecy 2018. Ses homologues allemand et sud-coréen seront présents. Son entourage lui déconseille le déplacement, pour ne pas associer son image à une défaite annoncée. Killy, membre influent du CIO, parrain des sports d’hiver français au point d’être surnommé "Don Corleone", confirme les craintes. Sarkozy déléguera donc François Fillon en Afrique du Sud. Après Lille 2004, Paris 2008 et 2012, Annecy 2018 s’annonce comme le quatrième fiasco français consécutif devant le CIO. Les projections lui accordent entre 15 et 25 voix sur la petite centaine à distribuer. Tout sauf un hasard. Récit, vu des coulisses, d’une candidature plombée par ses luttes de pouvoir et ses atermoiements.

Le coup de gueule de Sarko
Depuis qu’Annecy est sorti vainqueur des primaires hexagonales, en mars 2009, le gouvernement a laissé faire. Mais le 7 décembre de la même année, Nicolas Sarkozy convoque une réunion à l’Élysée avec tout l’état-major de la candidature. C’est brutal : il ne veut pas de la gouvernance en place, émolliente et incarnée par un collège d’édiles locaux. Le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut, en sort blême. La campagne doit être menée par un sportif, sinon l’État n’en sera pas. Une façon de tirer les leçons de feu Paris 2012. Edgar Grospiron, roi des Jeux d’Albertville 1992 en ski de bosses, rallie les suffrages. Une revanche. En avril, il avait proposé un modèle d’organisation à Rigaut, qui l’avait snobé. Juste avant son intronisation officielle, "Gagar" règle ses comptes dans un mail ultraviolent, avec copie à l’Élysée, entre autres. Extraits : "Jean-Luc, tu es le premier responsable de la débâcle. Arrête de faire cavalier seul […] Tes partenaires politiques sont fatigués de tes errements. Les sportifs n’adhèrent plus à tes idées. Les membres français du CIO (Killy et Drut) sont outrés par ton attitude éparpillée et peu respectueuse de leur monde (les membres africains ne sont pas des demeurés n’ayant jamais vu la neige)."

Un costard à Vancouver, une veste à Lausanne
Première grande sortie internationale aux Jeux d’hiver de Vancouver, en février 2010. Killy prend Grospiron sous son aile, l’introduit à la famille olympique et à ses usages. Un matin, le voyant débarquer en jean dans le lobby de l’hôtel, il le presse de remonter dans sa chambre enfiler un costume. Les interlocuteurs griffent les Français, sur le mode "Annecy, mais vous étiez où? Les Jeux, vous vous en moquez?" Le retard sur Munich et Pyeongchang apparaît conséquent. Il devient palpable le 22 juin, à Lausanne, quand le CIO rend son premier bulletin de notes. Annecy pâtit gravement de la dispersion de ses sites. Présent au moment de l’annonce, Killy a un sourire en coin. Il avait prévenu de ce travers, sans être écouté. Tout le dossier technique doit être repensé. Les équipes y travaillent jour et nuit. En août, aux Jeux de la jeunesse, à Singapour, la maigre délégation haut-savoyarde vit des moments de solitude. Impossible de vanter les mérites d’un dossier aussi flou.

Acapulco, Carla et le pot de fleurs
En octobre, à l’assemblée générale des comités nationaux olympiques à Acapulco, le film présenté par Annecy fait son effet. Carla Bruni-Sarkozy en est l’invitée surprise. "Devant un pot de fleurs, les boutons de son chandail mal ajustés, elle clame sa joie à l’idée d’accueillir tout le monde à la montagne. Devant un tel décalage, la moitié de la salle s’est marrée", assure un témoin. L’idée vient de Jacques Séguéla, vice-président de Havas. Déjà présente sur Paris 2012, l’agence est en charge de l’essentiel de la communication d’Annecy 2018, pour un contrat de 3,5 millions d’euros.

Edgar en pétard, Killy meurtri
Doté de 18 millions d’euros, Annecy souffre de son budget poids plume face à Munich, qui affiche le double, et Pyeongchang, le quadruple. Les Hauts-Savoyards se déplacent à dix quand leurs adversaires se présentent à trente dans les grands événements internationaux. Esseulé, Edgar Grospiron, en charge de l’opérationnel comme du lobbying, réclame de l’aide et une forte rallonge : 12 millions d’euros. En vain. Le 12 décembre 2010, il démissionne. Certains y voient la main de Killy, avec qui il entretient une relation quasi filiale. Le triple champion olympique lui aurait suggéré de se retirer du bourbier pour préserver son avenir, qu’il imagine en futur membre du CIO. Il pense même qu’il faudrait retirer la candidature. Tout comme Guy Drut, qui, en coulisses, cache mal son inimitié avec Denis Masseglia, le président du Comité olympique français.

Recherche patron désespérément
Nouvelle ministre des Sports, Chantal Jouanno refuse l’abandon en raison des sommes engagées. L’ancienne karatéka se met en quête d’un nouveau patron. Killy, Drut, Jean-Louis Borloo et René Carron, ancien président du Crédit agricole, se dérobent. Ce sera Charles Beigbeder, entrepreneur membre de l’UMP. Une idée de Lucien Boyer, PDG d’Havas Sport, née sur les pistes de Megève lorsqu’il y croise son ancien condisciple au lycée Louis-le-Grand de Paris. Jouanno, qui n’a pas le choix, l’intronise président. L’ancien patron de Poweo est flanqué de deux vice-présidents, champions olympiques de ski : la Suédoise Pernilla Wiberg, qui monnaiera pied à pied sa présence, et Jean-Pierre Vidal, régional de l’étape. Effet collatéral, Havas Sport, déjà prestataire, prend les rênes de l’organisation. L’équipe de communicants locaux est débarquée. Arrêts maladie et démissions sont enregistrés à la mairie d’Annecy et au conseil général.

Beigbeder et les morts-vivants
Dans la dernière ligne droite, la candidature reprend vie. Jouanno permet de faire grimper le budget à 29 millions d’euros (contre 50 pour Munich et environ 120 pour Pyeongchang). Killy joue à nouveau les guides lors de la visite de la commission d’évaluation du CIO à Annecy, en février. Mais au printemps, l’immobilisme reprend ses droits. Drut s’en désole dans la presse. Beigbeder, censé lever des fonds, déçoit dans le rôle. "J’ai trouvé 500.000 euros auprès d’Air France et de LVMH", objecte-t-il. En Haute-Savoie, la reprise en main des "Parisiens" continue de faire tiquer. Jean-Luc Rigaut, le maire d’Annecy, fait face à des "anti-JO". Il se sent abandonné. Dans un mail du 24 mars adressé aux autres responsables de la candidature, il liste ses inquiétudes : "Qui prend en charge la communication locale et régionale? J’ai un besoin impératif de reprendre la main sur l’image locale de la candidature." Autre avertissement : "Je n’ai pas l’intention d’engager la Ville d’Annecy à payer sa part du déficit éventuel des comptes du Comité." Trois jours tard, il n’est réélu que de justesse au conseil général. L’effet JO? "Sans doute que cela a joué", nous dit-il.

Beigbeder n’a pas que des supporters en interne : "Il est venu jouer sa carte, avec des visées politiques et économiques", estime un acteur de la candidature. "Derrière le côté show-business, c’est creux, il n’a rien apporté." "Je suis là pour servir l’olympisme", balaie l’intéressé. Novice en Olympie, il voit aussi enfler sa réputation de gaffeur. Encore récemment, il aurait présenté à des interlocuteurs une liste de membres du CIO dont le vote était assuré. Parmi eux, des membres acquis en réalité à la concurrence, d’autres qui ne pourront pas voter, et certains… décédés! Autre maladresse qu’on lui prête : une semaine après avoir déjeuné avec Frankie Fredericks, influent membre africain du CIO, il ne l’aurait pas reconnu en le croisant, provoquant sa fureur. Face à ces attaques, Beigbeder s’indigne : "C’est n’importe quoi!" Et continue de croire au miracle : "On va gagner!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 5 Juil - 16:10

Annecy 2018: Sarkozy écrit aux membres du CIO

(AFP) – Il y a 3 jours

PARIS — Le président de la République française Nicolas Sarkozy a écrit mercredi dernier à tous les membres du CIO afin de les inviter à voter pour Annecy à l'occasion de l'élection de la ville hôte des JO d'hiver 2018, mercredi 6 juillet à Durban (Afrique du sud), a-t-on appris samedi.

Dans une lettre adressée aux quelque 115 membres de l'institution, dont une bonne centaine sont habilités à voter, le chef de l'Etat insiste sur le fait que les trois villes candidates ont "des qualités incontestables" mais que la proposition française a "quelque chose de très particulier".

La candidature d'Annecy est celle "d'une ville, d'un territoire prêts à accueillir les jeux dans une région qui porte en elle un profond respect et une passion sans égal pour les sports d'hiver."

"Les montagnes sont au coeur de notre projet", reprend le président, insistant sur l'un des points forts de la candidature française opposée à Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du sud).

Nicolas Sarkozy rappelle en outre que les premiers JO d'hiver se sont déroulés à Chamonix, en 1924 et demande aux membres du CIO de choisir, à un siècle d'intervalle, "un cadre montagnard authentique."

Le président de la République ne fera pas le déplacement à Durban, mercredi prochain à l'image de la Chancelière allemande Angela Merkel.

Le Premier ministre François Fillon sera lui du voyage de même que Chantal Jouanno, la ministre des sports.

L'Allemagne et la Corée seront représentées au plus haut niveau par leur président de la République, Christian Wulff et Lee Myung-Bak.

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés. Plus »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 5 Juil - 16:11

JO-2018: "La confiance fera la différence", selon Jacques Rogge

(AFP) – Il y a 2 jours

LAUSANNE — Jacques Rogge, président du CIO, estime que l'élection de la ville hôte des JO d'hiver 2018 qui aura lieu mercredi à Durban (Afrique du Sud) est très ouverte et d'abord liée au sentiment de confiance qu'auront suscité les dirigeants des candidatures d'Annecy, Munich et Pyeongchang.

Q: Rien n'est prévisible dans l'élection d'une ville hôte. Qu'est-ce qui fait la différence entre les candidats?

R: "C'est d'abord la confiance qu'ont les membres du CIO dans les dirigeants des candidatures. +Est-ce que nous allons donner les JO à cette personne ou à ce groupe? Est-ce que nous avons confiance en sa capacité à mener à bien ce projet?+ Tout le monde sait que les trois projets sont bons. Mais faire confiance a un homme, une équipe, c'est ça qui fait la différence."

Q: Pour parler d'Annecy, pensez-vous que les membres du CIO l'associent à Charles Beigbeder ou à Jean-Claude Killy qui s'est fait rare durant la campagne?

R: "Les membres savent que Killy ne va pas tirer l'organisation. Mais ce sera un soutien inestimable pour le COJO. Il a été tout: athlète, organisateur de JO, coordinateur de Turin et de Sotchi. C'est une source de connaissance extraordinaire. Il jouera un très grand rôle. C'est un atout pour la confiance dont je parlais que d'avoir Jean-Claude dans son camp."

Q: Les medias et observateurs négligent souvent Annecy, annonçant que l'élection se jouera entre Pyeongchang et Munich. Le pensez-vous également?

R: "Non. Leur présentation (en mai, lors du séminaire de Lausanne) était excellente. Il faut travailler jusqu'au bout. Je prends toujours l'exemple de 1994. Tout le monde voyait gros comme un camion l'élection d'Ostersund, candidat pour la cinquième ou sixième fois. C'est Lillehammer qui a gagné et livré des JO fabuleux. A certain moment, une alchimie se crée. Ce peut-être le dernier jour."

Q: Annecy prône des JO d'hiver à la montagne alors que les dernières éditions se sont déroulées dans des métropoles de plaine. Peut-on revenir à l'avenir à des JO moins urbains?

R: "Les JO d'hiver ne sont pas devenus trop gros pour une ville moyenne parce qu'il y a automatiquement dans ce cas déconcentration et dispersion. Albertville est pour moi un très bel exemple. Albertville n'est pas une grande ville et depuis 1992 le nombre d'athlètes et les charges n'ont pas beaucoup augmenté. J'ai loué le modèle de Vancouver mais je n'ai jamais dit que c'était un modèle exclusif."

Q: Les dernières attributions de JO (Sotchi-2014, Rio-2016) ont privilégié des territoires vierges. Est-ce une tendance au sein du CIO, si oui elle favoriserait nettement Pyeongchang et ses "nouveaux horizons"...

R: "Je crois en la qualité. Ce que je souhaite, c'est que l'on aille dans la meilleure ville. Et si cette ville est un nouveau terrain pour les JO, c'est un atout mais ça n'est pas le but. Le but doit être de choisir la meilleure candidature pour les athlètes et les JO."

Q: Est-ce pour cela, pour évoquer les JO d'été, que le CIO, contrairement à d'autres organisations sportives internationales, s'est montré hostile à la candidature du Qatar?

R: "Qu'avons nous dit pour le Qatar: +Normalement, les JO ont lieu entre mi-juillet et fin août mais nous pouvons faire des exceptions pour les pays qui ont des contingences climatiques+. Nous avons fait les JO à Sydney entre 15 septembre et le 1er octobre. Nous sommes prêts à adapter les dates mais il faut tenir compte de nombreux paramètres comme la date des JO dans le calendrier international, leur audience... Nous avons déjà fait des exceptions et nous en ferons encore si elles sont légitimes. On ne ferme pas la porte."

Q: Outre 2018, la session du CIO cette semaine se penchera sur les nouveaux sports au programme des JO. N'existe-t-il pas un risque de céder aux phénomènes de mode en intronisant des sports à l'aura éphémère?

R: "Nous sommes très prudents. Nous avons pris la planche à voile, le triathlon, le snowboard. Nous avons eu raison. Aujourd'hui, avec le slopestyle et le half pipe, nous allons vers la jeunesse - comme avec le BMX et le VTT l'été. Ces disciplines permettent aux pays qui n'ont pas de massif alpin d'obtenir des médailles aux Jeux d'hiver. Il faut une diversité dans le programme olympique, des disciplines innovantes qui attirent des pays sans infrastructures. Avec le passage des ans, ces sports deviennent traditionnels. Mais il faut d'abord pérenniser les sports, instaurer une tradition de compétition stable. Il y a eu dans le passé des propositions pour le frisbie. Personne aujourd'hui ne penserait à en faire un sport olympique."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeDim 4 Sep - 12:00

Annecy 2018 : expertise d'un échec


L'échec d'Annecy et de trois autres candidatures françaises à l'organisation des JO va être expertisé. indépendants

La ministre des sports Chantal Jouanno et le président du CNOSF Denis Masseglia ont indiqué avoir décidé d'un audit objectif et indépendant des quatre dernières défaites françaises: celles de Lille-2004, de Paris 2008 et 2012 pour les JO d'été, et d'Annecy 2018.

Vidéo


Annecy 2018 : expertise d'un échec

Annecy 2018 : expertise d'un échec
Voir cette vidéo

Toutes les vidéos

Annecy qui n'a recueilli que 7 voix sur 95 le 6 juillet dernier à Durban lors de l'attribution des JO d'hiver 2018. "Il y a trois échecs lourds et un où ça se joue à rien (Paris-2012)", détaille Denis Masseglia. "Il faut trouver des explications. Elles ne seront pas les mêmes dans tous les cas. On pourrait les trouver nous-mêmes, mais elles ne seront pas forcément
objectives ou partagées."


Mme Jouanno a argué elle aussi de la trop "grande implication" de son ministère et du CNOSF dans le dossier d'Annecy pour justifier le recours à des experts indépendants dont la prestation va être soumise prochainement à un appel d'offres. "Oui, ça coûte cher de faire une évaluation, mais moins cher que de recommencer au doigt mouillé", a-t-elle estimé.


Revenant sur la débâcle d'Annecy, la ministre a jugé que c'était sur la "décision initiale de se lancer qu'il y a(vait) eu une erreur", un sentiment partagé par le président du CNOSF qui avait regretté à Durban que la décision de déposer une candidature n'ait pas été initiée par le comité olympique mais par un territoire.


Le prestataire retenu sera rémunéré et copiloté par le ministère et le CNOSF et devra également, au delà de l'analyse de l'échec, proposer des solutions. "Que propose-t-on au CIO? C'est à cette question qu'il faut répondre", juge Mme Jouanno
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitimeMar 22 Nov - 17:44

Le comité directeur d’Annecy 2018 s’est réuni le 18 novembre 2011 pour prendre connaissance des comptes quasi définitifs et préparer la dissolution du GIP. a-t-on appris ce vendredi par un communiqué de presse du GIP Annecy 2018.

Après enregistrement de l’ensemble des produits et charges du GIP et de l’association qui l’avait précédé, le résultat financier final global est positif autour de 250 000 €. Le total des produits des trois exercices (2009, 2010,2011) s’élève à 26 M€, dont 4,5 M € sont constitués de prestations en nature.

Les dépenses s’élèvent à 25,75 M€ y compris les prestations en nature. Hors celles-ci, les dépenses liées à la promotion internationale de la candidature représentent 30% du total ; celles liées à la communication 30% également ; celles relatives aux études et constitution du dossier technique à 25%. Le solde est constitué par les dépenses de fonctionnement courant et de marketing.

Ce résultat doit être affiné avec la réalisation des dernières opérations comptables dans les semaines à venir. Il sera très peu différent de celui indiqué. Le solde final sera réparti entre les cinq membres fondateurs (Etat, CNOSF, Conseil régional Rhône-Alpes, Conseil Général de la Haute-Savoie, Ville d’Annecy) conformément aux statuts. Ces cinq fondateurs ont tout au long de la campagne soutenu activement la candidature. Le comité directeur du GIP Annecy 2018 souhaite que chacun des fondateurs affecte sa part du solde au bénéfice du sport.

Le comité directeur a ensuite décidé la dissolution du GIP au 30 novembre 2011 et donc sa liquidation. Il s’agit d’une phase normale dans la vie d’un GIP qui a toujours une durée limitée. Cette liquidation permettra d’apurer les comptes.

Les comptes seront transmis prochainement au Comité International Olympique et aux cinq fondateurs pour l’information de leurs instances.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





annecy 2018 Empty
MessageSujet: Re: annecy 2018   annecy 2018 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
annecy 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coupe du monde 2018 et 2022

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bla-Bla & choses divers :: La buvette-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser