Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


FORUM COUCOURS PRONOSTIC POKER INFO SPORT
 
NEW PORTAIL!!!!NEW PORTAIL!!!!  paris roubaix Images17  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  AccueilAccueil  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

 

 paris roubaix

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




paris roubaix Empty
MessageSujet: paris roubaix   paris roubaix Icon_minitimeSam 11 Avr - 18:10

Cyclisme - Paris-Roubaix - Qui battra le pavé ?
[Tom Boonen sera le grand favori. (L'Equipe)]

« C'est une connerie », avait asséné Bernard Hinault après sa victoire à l'orgueil en 1981. « Un truc de ouf », se répétait le jeune Yoann Offredo (Française des Jeux) à l'issue de la reconnaissance du parcours jeudi. Six heures de course sur un parcours de 259,5 km dont 52,9 criblés de pavés anarchiques et souvent boueux, des soubresauts qui malmènent les vélos et les hommes, des rêves de victoire qui se déterminent plus souvent en larmes de douleur qu'en pleurs de joie. Paris-Roubaix, dont la 107e édition s'élance dimanche (11h00) de Compiègne, est une compétition sans répit mais c'est bien son côté impitoyable qui fascine tout cycliste professionnel. « C'est une course où on ne peut pas faire illusion. Les costauds seront forcément devant », explique Marc Madiot, double vainqueur de l'épreuve. Si le manager de la Française dit « les costauds », il aurait très bien pu prononcer «les Quick Step ». Tenant du titre, Tom Boonen sera forcément favori au sein d'une équipe qui a fait de la classique de Pâques une vraie religion.

Les Quick Step en spécialistes
Les coureurs de Patrick Lefevere ont ainsi remporté neuf des seize dernières éditions avec au passage quatre triplés (1996, 1998, 1999 et 2001). Ils seront encore sûrement en tête de la procession dimanche vers 15h00 quand le peloton s'engagera dans les 2.400 mètres en ligne de la Trouée d'Arenberg, secteur à 95 km du vélodrome de Roubaix qui marque le début de la grande bagarre. «Si on n'en sort pas dans les vingt premiers, ce n'est plus la peine de penser à la victoire. Pour les autres, la fin de course sera un chemin de croix», analyse Frédéric Guesdon, qui disputera son 14e Paris-Roubaix. Et les Quick Step ont évidemment les moyens de prendre en main la course avec un double vainqueur de l'épreuve, Tom Boonen, qui court toujours après sa première grande victoire de la saison (après le Tour du Qatar et Kuurne-Bruxelles-Kuurne), et un double vainqueur du Tour des Flandres, Stijn Devolder qui rêve d'exporter sur les pavés du Nord sa puissance décisive dans les monts belges.

Quel rôle pour Chavanel ?
S'il a réussi à se faire une place au sein de la clique de la Quick Step, Sylvain Chavanel sera forcément en retrait de ses deux leaders. Mais le Français qui avait fait l'impasse sur la course ces dernières saisons pourrait bénéficier des circonstances de course pour jouer sa carte personnelle. « Je peux anticiper comme je l'ai fait au Tour des Flandres ou bien attendre le final et profiter que l'équipe soit en surnombre comme l'avait fait Servais Knaven (vainqueur en 2001, ndlr), imagine-t-il. Ou bien me retrouver tout seul devant parce que je l'ai bien compris dans les Flandres, Quick Step ne prendra aucun risque.» Officialisée seulement lundi, la participation du Français pourrait néanmoins servir son équipe qui a assisté ces dernières semaines à l'émergence de nouvelles forces dans le peloton.

Columbia et Cervélo précisent la menace
Plus que Silence-Lotto, qui comptera sur le savoir-faire de Leif Hoste pour sauver son début de saison, la révolte gronde du côté de Cervélo et Columbia, deux formations qui ont confirmé dans Gand-Wevelgem qu'elle disposait de coureurs et d'une maîtrise stratégique pour imprimer leur propre rythme dans la course. Nouveaux experts de la bordure, les Cervélo possèdent deux vainqueurs potentiels avec Thor Hushovd et Heinrich Haussler, même si le Norvégien (vainqueur du Het Nieuwsblad) a chuté lourdement au Tour des Flandres. Deuxième du Ronde et de Milan - Sanremo, Haussler testera sur le troisième monument de la saison la longévité de son état de forme et pourra compter sur sa pointe de vitesse en cas d'arrivée groupée. De leur côté, les Américains de Columbia ont prouvé qu'ils avaient d'autres atouts que Mark Cavendish. Après avoir aidé Edvald Boasson Hagen à s'imposer à Wevelgem, Marcus Burghardt et surtout l'expérimenté George Hincapie (36 ans et sept top 10 dans la course) tenteront de faire parler leur puissance sur les pavés. Alors que la météo pourrait offrir quelques averses, les autres favoris seront cantonnés au rôle de francs-tireurs à l'image de l'Italien Filippo Pozzato (Katusha), du Néerlandais Martijn Maaskant (Garmin), quatrième en 2008 ou de l'Espagnol Juan Antonio Flecha (Rabobank). « Il faudra être opportuniste », lance Marc Madiot pour évoquer la mission de ses protégés et des coureurs français. Dernier vainqueur français, Frédéric Guesdon (37 ans) sait que Gilbert Duclos-Lassalle avait réalisé le doublé à 38 ans. L'âge de raison sur une course de folie ? - Anthony THOMAS

Les principaux engagés : Boonen, Devolder, Chavanel (Quick Step), Knaven (Milram), Hoste, Van Avermaet (Silence-Lotto), Cancellara (Saxo Bank), Koldo Fernandez (Euskaltel), Maaskant (Garmin), Hammond, Haussler, Hushovd (Cervélo), Burghardt, Eisel, Hincapie (Columbia), Pozzato (Katusha), Elmiger (AG2R), Feillu, Ista (Agritubel), Haddou (Bouygues Telecom), Duclos-Lassalle (Cofidis), Guesdon, Offredo (Française des Jeux), Kuschynski, Quinziato (Liquigas), Popovych (Astana), Flecha, Langeveld (Rabobank), Lemoine (Skil), Pozzato (Katusha)


http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090408_191302_notre-dossier-complet.html




les cotes
Tom Boonen 3,20
Fabian Cancellara 7,00
Stijn Devolder 7,00
Juan Antonio Flecha 12,00
Filippo Pozzato 15,00
George Hincapie 15,00
Leif Hoste 18,00
Heinrich Haussler 18,00
Mark Cavendish 20,00
Edvard Boasson Hagen 20,00
Thor Hushovd 25,00
Matti Breschel 30,00
Markus Burghardt 30,00
Martijn Maaskant 30,00
Andreas Klier 40,00
Greg van Avermaet 40,00
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




paris roubaix Empty
MessageSujet: Re: paris roubaix   paris roubaix Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:51

Au sommet de sa forme et de sa maîtrise tactique, Tom Boonen (Quick Step) a remporté dimanche Paris-Roubaix pour la troisième fois au terme d'une course au scénario épique. Le Belge s'est imposé en solo en démontrant sa puissance dans les trois secteurs clés de la course (trouée d'Arenberg, Mons-en-Pévèle et Carrefour de l'Arbre) et en poussant ses rivaux à la faute. Au palmarès de la course, le coureur de 28 ans se fait une très belle place aux côtés de champions comme Eddy Merckx, Francesco Moser ou son grand frère spirituel Johan Museeuw, tous triples vainqueurs de la Reine des Classiques. L'Italien Filippo Pozzato (Katusha) et le Norvégien Thor Hushovd (Team Cervélo) complètent le podium. Premier Français, Sylvain Chavanel (Quick Step) prend la huitième place.

Coincé au Tour des Flandres par le marquage de ses rivaux qui lui suçaient la route et la stratégie d'équipe qui a privilégié Stijn Devolder, Tom Boonen a tout fait pour ne pas laisser l'issue de la course au hasard et a su donner les bons coups de pédales aux moments décisifs pour écrire lui-même le scénario d'une course qui devait le mener vers le triplé. Le Belge de 28 ans s'est découvert une première fois lors de la traversée de la Trouée d'Arenberg pour éviter les chutes qui ont retardé l'outsider Martijn Maaskant et les cassures qui ont contraint ses coéquipiers Devolder et Chavanel à multiplier les efforts. Face au grand Tom, plusieurs équipes ont tenté de renverser le cours du destin : Henrich Haussler, déjà deuxième à Milan-San Remo et au Tour des Flandres, a voulu montrer les muscles en accélérant à la sortie de la trouée et en plaçant plusieurs attaques sans grande efficacité. Les Saxo Bank de Fabian Cancellara ont sorti leur combinaison spéciale, un coup de bordure sur une longue ligne avec vent de côté (66 km de l'arrivée), mais sans assez de réserve pour concrétiser.

Une attaque cinq étoiles
La succession sans répit des secteurs pavés et les aléas des incidents mécaniques dans les cent derniers kilomètres ont progressivement dessiné le groupe de favoris, où le principal absent était l'Américain George Hincapie (Columbia). Comme pour accroître le côté épique de la course, Tom Boonen a attendu le deuxième secteur cinq étoiles du parcours, celui de Mons-en-Pévèle (48 km de la ligne), pour dynamiter le groupe des favoris encore fort d'une vingtaine d'hommes après la jonction avec neuf hommes de l'échappée matinale (dont Knaven, Chainel, Posthuma, Klier). Quelques hectomètres après une attaque de Sylvain Chavanel lancée depuis le trottoir, le Major Tom a enfoncé les pédales plus fort que jamais sur les 3.000 mètres de pavés pour ne garder que cinq coureurs dans sa roue : l'inévitable Filippo Pozzato (Katusha), l'expérimenté Juan Antonio Flecha (Rabobank), le Norvégien Thor Hushovd (Cervélo) et les Belges Leif Hoste et Johan Van Summeren (Silence-Lotto).

Chutes en série au Carrefour de l'Arbre
Cerise sur le gâteau, c'est le troisième secteur « cinq étoiles », celui du Carrefour de l'Arbre dans les vingt derniers kilomètres, qui a offert la plus grande intensité dramatique de la journée : après une accélération de Thor Hushovd dans un virage, Flecha a perdu le contrôle de sa roue arrière et emporté Van Summeren et Hoste dans sa chute. Tel un funambule, Pozzato s'en est sorti sans dommage mais a perdu à ce moment là Tom Boonen de vue. Au milieu d'une marée de drapeaux flamands noirs et jaunes, le leader de l'équipe Quick Step a enfoncé le clou avec une accélération de plus : probablement en manque de lucidité, Hushovd a alors accroché une barrière et a regardé, fesses à terre, Boonen s'envoler vers la victoire. Sorti après dix secondes de marge sur Pozzato, le sprinteur s'est lancé dans un raid solitaire de 15 km pour éviter une arrivée avec l'Italien qui l'avait battu il y a deux semaines. Cette hargne lui a également permis de profiter pleinement de l'arrivée en solo dans l'historique vélodrome de Roubaix. Comme en 2008, le coureur qui ne jure que par le Tour des Flandres connaît son sacre du printemps sur les pavés du Nord de la France.
Revenir en haut Aller en bas
MASTIK
Selectionneur
Selectionneur
MASTIK


Nombre de messages : 15556
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi/loisirs : concours/poker

paris roubaix Empty
MessageSujet: Re: paris roubaix   paris roubaix Icon_minitimeDim 12 Avr - 22:56

Tom Boonen 3,20 : :olla :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sportpronos.com/index.htm
Contenu sponsorisé





paris roubaix Empty
MessageSujet: Re: paris roubaix   paris roubaix Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
paris roubaix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le book du jour
» WTA Paris
» Paris SG
» Pronostics Tennis / ATP - Paris
» Gestion des paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pronostics Tennis, Handball, Formule 1, Turf, Cyclisme... et les sports US ! :: Le reste du sport & Les sports US-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser